Produire localement avec l’impression 3D

À 3D-LEMAN, nous partageons l’idée commune que l’impression 3D jouera un rôle prépondérant en matière de diminution des gaz à effet de serre.

En bref, plus besoin de se déplacer avec son véhicule pour aller au magasin. Depuis son Smartphone, il suffira d’acheter le fichier 3D de la pièce au fabricant, puis de la réaliser chez soi grâce à l’impression 3D !

On appelle cela « produire en cycle court ». Avec ce raisonnement, on supprime le transport de la marchandise entre l’usine et la zone de vente, ainsi que le déplacement du client vers cette dernière.

Il est clair que ce modèle ne pourra pas s’appliquer sur l’ensemble des produits. Ne serait-ce que par la taille de certaines pièces qui seraient impossible à imprimer.

Mais pour une grande partie d’entre elles et si les entreprises le décident, il sera possible de les imprimer chez soi. Cet effort global permettrait de limiter les rejets de CO2 dans l’atmosphère.

Aujourd’hui, il existe de plus en plus de sociétés qui mettent à disposition de leurs clients les fichiers 3D de leurs produits prêts à être imprimés.

 

En tant que professionnel du secteur, il est de notre devoir de responsabiliser et d’accompagner l’ensemble de la population vers ces nouvelles habitudes.